Medaille en bronze d'une compagnie d'assurance vie

L’assurance-vie est un des placements préférés des français. C’est un contrat d’épargne qui est alimenté périodiquement. Elle permet d’épargner, de transmettre son capital, de préparer un projet ou de disposer d’un revenu complémentaire lors du passage à la retraite. L’assurance-vie, en plus d’intervenir en cas de décès ou d’accident, peut devenir un objet d’épargne et de retraite. De plus, son fonctionnement est assez simple puisque le particulier épargne librement. Il peut soit faire un versement unique soit faire des versements réguliers ou libres. La récupération de cette épargne se fait sous forme de rente viagère ou de capital.

L’assurance-vie possède donc de nombreux avantages mais, comme tous dispositifs, il y a quelques inconvénients qu’ils convient d’avoir à l’esprit avant de souscrire à ce type de produits. Pour plus d’informations, il est possible de se renseigner auprès d’une société spécialisée dans les produits de placement comme Groupe Rodin.

Les avantages de l’assurance-vie

Le principal avantage d’un contrat d’assurance-vie est d’être, à la fois, un contrat d’assurance et de retraite. Elle peut aussi être un dispositif de succession et de donation.

Un placement libre et sécurisé

L’assurance-vie est un placement sûr puisqu’elle garantit à son titulaire le versement des sommes versées au contrat à la personne désignée sur celui-ci, le bénéficiaire. Le titulaire (le particulier qui ouvre le contrat) peut mettre qui bon lui semble en tant que bénéficiaire. Il a aussi la possibilité de désigner une ou plusieurs personnes pour leur attribuer des parts sur le capital. Si le ou les bénéficiaires ne sont pas stipulés sur le contrat, les parts seront versées au conjoint, aux enfants ou aux héritiers (toute personne à qui est attribué légalement un droit dans la succession d’un défunt compte tenu de la parenté qui les unit). Par exemple, si le conjoint est décédé ce sont les enfants qui deviendront bénéficiaires. Et s’il n’y a pas d’enfants ou que ces derniers sont décédés, les capitaux iront aux héritiers du titulaire. C’est donc aussi un excellent moyen de succession.

Un dispositif de succession non taxé

Comme vu précédemment, il est possible d’utiliser l’assurance-vie comme un moyen de succession. L’intérêt d’utiliser ce type de contrat pour préparer sa succession est principalement fiscal. En effet, le versement des fonds au décès du titulaire est hors des droits de succession si les capitaux n’excèdent pas le plafond de 152 000 euros. S’il est dépassé, l’article 990-I du Code général des impôts applique une taxation de l’ordre de 20% au contrat d’assurance-vie.

Le plafond fixé étant assez haut, l’assurance-vie convient parfaitement à la majorité des particuliers.

Un mécanisme de donation

Normalement, c’est le titulaire qui est désigné comme bénéficiaire du contrat le jour où il part à la retraite. De ce fait, l’assurance-vie devient un véritable contrat d’épargne retraite. Il est aussi assez souple puisque le titulaire peut aussi désigner un tiers comme bénéficiaire, même en cas de vie le jour de son départ à la retraite.

Cette donation fonctionne de la même manière que la succession. C’est-à-dire qu’elle n’est pas taxé en dessous du plafond de 152 000 euros.

Une fiscalité qui attire

Au fil des années, l’assurance-vie a vu ses avantages fiscaux diminuer. Cependant, elle est toujours plus intéressante que la plupart des autres placements.

Le premier avantage est le fait que les produits et les intérêts capitalisés au contrat ne sont pas imposables durant toute la vie de l’assurance-vie. De plus, au bout de huit ans, les rachats et les retraits effectués sur le contrat sont exonérés d’impôt. Il faut néanmoins avoir à l’esprit que pendant les quatre premières années, ils sont taxés à hauteur de 35% et de la cinquième à la huitième année, ils le sont à 15%. De toute façon, tous les retraits sont soumis aux prélèvements sociaux (ce sont des cotisations sociales obligatoires qui permettent de financer la protection sociale), même huit ans après.

Concernant les plus-values, elles sont taxées à hauteur de 7,5% à la sortie du contrat. Cette fiscalité s’applique après un abattement annuel de 4600 euros pour une personne seule et de 9200 euros pour un couple marié. De plus, il est possible d’échapper au 7,5% d’imposition en évitant de retirer, par an, plus de 4600 euros du plafond.

L’assurance-vie est un contrat qui propose donc de nombreux avantages, seulement, comme tous dispositifs, elle possède quelques inconvénients qui sont pourtant minoritaires.

Les inconvénients de l’assurance-vie

Le contrat d’assurance-vie possède deux inconvénients majeurs : des frais de gestion assez élevés et des difficultés en cas de divorce.

Des frais de gestion importants

C’est l’inconvénient majeur des contrats d’assurance-vie. Les frais d’entrée et d’arbitrage sont généralement assez élevés. Cependant, les frais de gestion sont variables en fonction des contrats. Aujourd’hui, les frais de gestion les plus bas sont de 0,36% pour les fonds en euros et les frais d’arbitrage sont au minimum de 1%. Pour finir, les frais de versement vont jusqu’à 5% dans les grandes compagnies d’assurance. D’ailleurs, en souscrivant à ce type de contrat auprès du Groupe Rodin, le particulier profitera de frais de gestion parmi les plus bas du marché.

En cas de divorce

La séparation d’un couple peut entraîner de multiples conséquences sur le contrat d’assurance vie. De ce fait, s’il y a liquidation de la communauté des époux, il sera nécessaire de racheter le contrat pour partager les fonds. Par contre, si le divorce et la liquidation interviennent avant la période de huit ans, le capital sera amputé de la taxation.

Malgré ces quelques inconvénients, le contrat d’assurance-vie est réellement très avantageux pour les particuliers. En effet, c’est un excellent moyen de préparer sa retraite, de succession, d’épargne et de placement. Cependant, avant de se lancer dans une telle démarche, il est primordial de bien se renseigner avant d’agir. C’est pourquoi, il peut être intéressant de faire appel à l’expertise d’une société spécialisée dans ce type de produit comme Groupe Rodin. Ce cabinet de courtage indépendant propose des contrats d’assurance-vie avec des taux de rendement parmi les plus hauts du marché, un investissement sécurisé à 100% et des frais de gestion assez bas. Il est, d’ailleurs, tout à fait possible de faire un devis ou une simulation.

Les avantages et les inconvénients de l’assurance-vie

Post navigation