On dirait qu’un avenir prometteur s’annonce pour les solutions Blockchain. En 2018, plus de 2 milliards de dollars US ont été investis dans ces technologies. De récentes études ont montré que cette technologie devrait dépasser les 60 milliards de dollars d’investissement dans le monde d’ici 2024 en créant une nouvelle infrastructure économique numérique. Pour les banques, mais aussi les autres organisations de services de cette ère moderne du traitement des transactions en temps réel. On vous laisse découvrir les détails avec Franck Peltier.

La gestion des données numériques aujourd’hui

Hier, le secteur bancaire était freiné par les technologies obsolètes des ordinateurs centraux qui géraient les données par lots. Aujourd’hui, il est possible de gérer les données numériques en temps réel sur Internet et par des moyens plus modernes dépassant des frontières nationales. On parle donc de la blockchain. Cette technologie a la capacité de changer tous les aspects de l’économie numérique. Cela comprend toutes les prestations de services, car elle n’accélère pas seulement le traitement des transactions, mais accroît son efficacité en temps réel.

Selon Franck Peltier, plus de la moitié des grandes entreprises envisagent de recourir à cette technologie. Il a été constaté que 57 % des grandes entreprises de plus de 20 000 employés envisageaient activement ou étaient en train de déployer une chaîne de blocs, surtout avec l’utilisation accrue des cryptomonnaies. Dans ces circonstances, la technologie blockchain s’avère très importante parce qu’elle apporte de la confiance aux réseaux peer to peer. Notamment lorsqu’il s’agit des activités financières où le but de toute institution est d’agir en tant que tiers de confiance dans les transactions. Donc pour Franck Peltier, la solution pour tous les problèmes qui freinent le progrès des sociétés financières est le passage à la technologie de blockchain. En utilisant cette solution, on aura une tierce partie objective et fiable pour faciliter les transactions.

Les applications Blockchain

Les applications Blockchain peuvent être nombreuses, voire illimitées, allant jusqu’à la simplification des fonctions essentielles telles que le paiement, la limitation des risques d’espionnage et de piratage, l’optimisation de la cybersécurité, l’accélération des transactions et l’internationalisation des marchés. En outre, l’utilisation la plus courante de cette technologie consiste en l’accélération du transfert de fonds numériques d’une personne à une autre ou d’une institution à une autre. Il est maintenant possible de valider les transactions 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Puisque ces opérations peuvent être traitées et réglées en quelques secondes seulement. Mieux encore, il est même possible d’utiliser cette technologie pour sécuriser des données liées au commerce, ou encore le suivi numérique dans l’industrie musicale.

Dans le monde d’aujourd’hui, les lois sur les droits d’auteur et la propriété de la musique et d’autres contenus sont devenues assez vagues. En ce sens, Franck Peltier, pense que la Blockchain aidera à sécuriser le téléchargement de contenu numérique, tout en s’assurant que l’artiste ou le créateur du contenu soit payé équitablement. Il serait même possible pour les musiciens et les créateurs de contenu d’obtenir des données transparentes et en temps réel sur la répartition des redevances.

Quelles futures applications pour la technologie Blockchain ?

Post navigation